Excel & moi

Imaginez-vous un emploi où il n’y a aucun logiciel, où les rapports, suivis, documents comptables et autres tableaux sont faits à la règle et au crayon.

Une vraie galère non ?

La meilleure opportunité de ma vie

C’est ce que j’ai vécu, et on n’était pas en 1985, mais en 2007. Pas de Power Pivot, pas de Power Query, j’avais Excel 2003 sur mon poste, et je suis parti de là.

A tenter de remplacer tous ces papiers en fichiers Excel, puis à les automatiser avec VBA.

Aujourd’hui Excel est à des années-lumière de ce qu’il était il y a plus de 10 ans…

Je n’ai pas toujours été fidèle…

Je suis allé voir du côté de Python et R (j’ai beaucoup aimé R).

Je pense que fréquenter Power BI desktop n’est pas tromper.

J’avoue, je tente aussi de voir ce qu’il se passe du côté de google sheet.

Excel, sans regret 

Aujourd’hui, Excel est devenu un logiciel puissant et flexible. Ce « super tableur » est capable de synthétiser une quantité importante de données, de faire des graphiques et des calculs statistiques poussés. 

Mais le plus gros avantage d’un tableur par rapport à un langage de programmation est qu’il permet de voir et toucher (ou du moins cliquer sur) les données. 

Excel est un excellent outil de prototypage. 

Bien entendu, il n’est pas possible d’exécutez pas un modèle d’intelligence artificiel en production pour d’une entreprise du CAC40 à partir d’Excel. 

Mais cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas consulter vos données clients, expérimenter des idées et en déduire des hypothèses à partir d’un tableur.  

En fait, c’est même l’environnement idéal pour le faire.

Et comment ça vous a pris ?

4 réflexions sur « Excel & moi »

  1. J’ai découvert Excel en cours de SI en BTS. J’ai détestais ! Je ne comprenais rien.
    Ensuite, lorsque j’ai commencé à travailler en cabinet d’expertise comptable, je me suis rendu compte à quel point c’était un outil utile.
    Aujourd’hui, je dois l’avouer… je suis amoureux 😍

    Aimé par 1 personne

    1. Hello, tout pareil, je n’aimais pas particulièrement en cours (en BTS du moins, en 99 on faisait de l’informatique sur papier, donc tu peux comprendre la misère).

      Ensuite, en DECF (back in time), idem, l’épreuve de contrôle de gestion était sur papier (je crois que c’est toujours le cas…..)

      Si j’avais su, j’en aurais fait dès le départ dans mon coin.

      Je ne sais pas comment c’est aujourd’hui dans les cabinets, le niveau en Excel est meilleur ?

      J'aime

      1. En entreprise y a du mieux par rapport a la dernière décennies mais globalement c’est quand même assez bas. (meme si y a toujours un excel guru dans chaqie structure)

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s