Pour ce job, vous maitrisez Excel ?

Ah, Excel. Ce petit logiciel de bureautique.

Vous aurez du mal à trouver un job qui n’utilise pas Excel pour un truc ou un autre.

Excel est simple, tu cliques, il s’ouvre, tu écris là, tu fais une somme.

Mais ce n’est qu’une façade. Il est beaucoup plus complexe qu’il n’y parait.

L’Excel que l’on connait aujourd’hui est le fruit d’une longue évolution de plus de 40 ans.

Visical, l’ancêtre d’Excel

Excel est une des compétences les plus demandées

Je ne sais pas pour vous, mais à chacun des entretiens d’embauches que j’ai pu passer, on m’a demandé si je me débrouillais sur Excel.

Bien sûr, il y a différents niveaux de compétences, formules, TCD, programmation, business intelligence…

Mais d’une manière générale, « connaître un peu Excel » est le signe de compétences analytiques : créer et suivre un budget, synthétiser des données, créer un reporting, un tableau de bord ou simplement être à l’aise avec les chiffres.

Une bénédiction ou un cauchemar ?

Excel a aussi ses limites (bien que…) et il est important de les connaître pour ne pas se retrouver dans l’ « Excel Hell ».

Par exemple, Excel n’est pas un logiciel de gestion de base de données.

Même si c’est possible, ce n’est simplement pas le meilleur outil pour cette tâche.

De la nécessité de se former

Il n’y a pas de diplôme d’Excel ou de tableurs, et les technologies évoluent très vite.

Mais pas d’angoisses, il n’est pas forcément nécessaire d’être à la pointe, juste avoir une idée de ce qu’il est possible de faire ou pas.

Quelques formules et les tableaux croisées dynamiques seront probablement suffisant pour la plupart des jobs.

Et si cela peut vous aider, j’ai ma playlist progresser sur Excel :  

Comment je suis devenu SpreadSheets Man

Il y a plein de préjugés sur les comptables, mais la comptabilité est en réalité une discipline assez brillante.

«Parmi les plus belles inventions de l’esprit humain» selon Goethe

Elle est probablement à la base de l’invention de l’écriture et plus tard, de l’émergence de la Renaissance et du monde moderne.

Une expérience douloureuse

Je ne suis pas devenu Spreadsheets Man du jour au lendemain.

Cela a été…. un processus laborieux.

Il y a bien longtemps, du haut de mes 23 ans, je bossais dans une boite japonaise.

Un des employés était un « Excel Wizard » : formules, code VBA, SQL.

Je dois vous avouer qu’à ce moment, j’ai maudit mon cursus scolaire. J’en avais mangé du droit et de la fiscalité… à n’en plus finir.

Lui, il automatisait juste son taf avec un sourire bien nippon.

Dur !

Réinventer le cursus comptable

La comptabilité est simplement un ensemble de techniques permettant de retracer, synthétiser et analyser les informations, données et transactions d’une entité.

Retracer, synthétiser et analyser des données. C’est ça qui nous manque.

Le cursus comptable actuel ne nous prépare pas à cette réalité, et à fortiori au futur de la profession.

A mon sens, les épreuves devraient directement se dérouler sur tableur, base de données et logiciel de business intelligence.

Est-ce qu’une épreuve de contrôle de gestion ou de finance sur papier à encore un sens ?

Petit pouvoir, petite responsabilité

A mon petit niveau, j’essaie de réaliser les petits tutos que j’aurais aimé voir quand j’étais étudiant.

C’est absolument pas professionnel et je tiens à ce que cela soit gratuit.

Si ça vous tente, voilà ma playlist sur la comptaibilité, la finance et l’audit :

Et ma playlist pour débuter avec Power BI :

Le Webscraping avec Excel et Google Sheets

Excel et Google Sheets utilise deux approches différentes pour travailler avec des données venant du Web.

Vous êtes en train de lire mes quelques phrases maladroites, mais en back end, ce que vous lisez, ce sont juste des données.

Des données qui peuvent être « scrapées », modifiées, simplifiées, avec quelques lignes de code.

Le webscraping est un ensemble de techniques qui consistent à recueillir des élèments venant de sites Web et d’applications afin de les analyser.

Pour un pro, quasiment tous les sites peuvent être scrapés.

Cependant, le webscraping nécessite généralement une compréhension complexe à la fois de la programmation et de l’architecture d’un site Web.

Bien sûr, il existe des langages de programmation qui facilitent un peu les choses, comme Python grâce aux packages Scrapy et BeautifulSoup.

Mais si on est là, c’est pour parler spreadsheet.

Excel et Google Sheets à la rescousse

Les deux tableurs utilisent une approche radicalement différente.

Le Webscraping avec Google Sheets

Pour son tableur, Google a décidé de baser ses outils de webscraping sur des formules :

La fonction IMPORTHTML :

Scraper Wikipédia

La fonction IMPORTFEED qui permet d’importer un flux rss

Scraper le Monde, planète BD et WordPress

Le Webscraping avec Excel

De son côté, Microsoft a décidé de développer sa stratégie sur son outil de manipulation de données : Power Query.

Commencer le Web scraping avec Power Query (démontration avec Excel et Power BI)

Pour les plus avancés, il est possible d’aller un peu plus loin en manipulant le langage de programmation inclu dans Power Query, le langage M :

Importer les données d’un portefeuille d’actions via Yahoo Finance :

Importer les données de son portefeuille d’actions avec Power Query (démonstration avec Excel)

Importer les données de plusieurs pages d’un site de comics :

Webscrapper BD fugue (démonstration avec Power BI)

To the moon and back : les interêts composés

Pliez une feuille de papier 42 fois.  

Quelle est la hauteur obtenue ? 

384 403 km 

non ?

Si !

384 403 km, soit un peu plus que la distance terre – lune
Continuer à lire … « To the moon and back : les interêts composés »

Le théorème de Bayes, au calme

“Le théorème de Bayes nous donne un moyen de mettre à jour nos croyances en fonction de nouveaux éléments de preuve pertinents.”

Whaaa, ça a l’air perché ce truc ?

Ouai j’avoue, en fait le théorème de Bayes est tellement cool qu’il a sa propre chanson :

Bayes est partout

Vous venez de rechercher quelque chose sur Google ?

Le théorème de Bayes vient juste d’être utilisé pour afficher les résultats de votre recherche.

Il en va de même pour les recommandations que vous propose Netflix ou Youtube.

Anti-spams ? Voitures autonomes ?

Médecine ? Espionnage ?

Idem

Continuer à lire … « Le théorème de Bayes, au calme »

Excel is outdated !

Ok, everyone knows Excel, you use Excel, I use Excel, Dad/Mom use Excel and maybe even Grandpa. 

We all do reports, graphs, project planning… 

In fact we use Excel for almost everything. 

When Redmond’s company released Microsoft Excel in 1985, it was already a success and today Excel is extremely popular. 

But you know what? 

We never learned to use it. 

Continuer à lire … « Excel is outdated ! »

Excel, c’est dépassé !

Ok, tout le monde connait Excel, vous utilisez Excel, j’utilise Excel, Papa / Maman utilisent Excel et peut-être même Papy.

On fait tous des rapports, des graphiques, de la planification de projets…

En fait on utilise Excel pour presque tout.

Lorsque la société de Redmond a sorti Microsoft Excel en 1985, c’était déjà un succès et aujourd’hui, Excel est extrêmement populaire.

Mais vous savez quoi ?

On n’a jamais appris à l’utiliser.

Continuer à lire … « Excel, c’est dépassé ! »

Il faut écrire

Sortir un livre, ce n’est pas facile. 

Crois-moi, je le sais. 

Je l’ai appris. 

Man in the Mirror

Même un livre sur Excel, c’est une véritable aventure.  

Une expérience qui te transforme.  

Qui te marque. 

en route !

Et pourtant je crois que tout le monde devrait écrire. 

Ecrire est un combat , ou plutôt une lutte dont le but est de démêler tant bien que mal ses pensées, afin de partager quelque chose de soi.  

Continuer à lire … « Il faut écrire »

Débuter avec Power BI

Vous ne le savez peut-être pas, mais je suis un ancien combattant.

Je me souviens d’épreuves d’informatique scolaires sur papier.

Du temps où une formule Excel donnait un super pouvoir (et pour trouver le moindre livre, c’était une galère).

Pas d’internet.

Pour une simple requête SQL, il fallait remplir un formulaire papier, le mettre dans une pochette carton, l’envoyer au service informatique

…. Puis prier pour une réponse, ou alors envoyer du chocolat à la bonne personne.

Continuer à lire … « Débuter avec Power BI »

Devenir riche avec Sissa, Einstein et Excel

Vous connaissez peut-être la légende de Sissa ?

En Inde, vers 3 000 ans avant J-C, le roi Belkib s’ennuyait et demanda à ce qu’on lui invente un jeu pour le distraire.

Le sage Sissa inventa alors le jeu d’échecs.

Les échecs plaisait beaucoup au roi. Pour remercier Sissa, il lui proposa de choisir une récompense.

Continuer à lire … « Devenir riche avec Sissa, Einstein et Excel »