Les Dynamic Arrays : ça change tout !

Dans Excel, un Dynamic Array (ou Plage Dynamique) est une formule qui renvoie plusieurs résultats.

Cela ne parait rien, mais c’est l’intégralité de la façon d’utiliser Excel qui a changé.

Le monde d’avant : une formule, une valeur

Avant les dynamics arrays, on entrait une formule, et on copiait le tout vers le bas.

à l’ancienne quoi

Maintenant : On entre une formule et on obtient plusieurs valeurs

une formule, trois valeurs

Il est aussi possible de faire référence à un dynamic arrays avec le signe #

référence à la plage dynamique située en B1 avec le signe #

Tout cela ne parait rien, et pourtant ça change beaucoup de choses dans Excel.

Notamment, l’apparition de nouvelles fonctions (liste non exhaustive) :

. Filtre (ma nouvelle fonction préférée)

. Trier

. Unique

. Séquence

Si vous voulez avoir une idée de la puissance de ces nouvelles formules :

ma playlist sur les Dynamic Arrays

Les listes déroulantes, avec Excel

C’est la question qu’on me pose le plus.

Et oui, « comment on fait pour mettre une liste déroulante ? »

L’humble liste déroulante (dit « ascenseur », voir « truc qui s’ouvre »)

Les listes déroulantes sont des outils de saisie de données très utiles que nous voyons un peu partout, dans des fichiers Excel, mais aussi sur tout type de formulaires en ligne.

C’est facile et on va voir ensemble, pas à pas, comment faire.

Mais ici, ce n’est pas le blog à mamie.

On va voir comment créer différentes listes déroulantes, la base, les listes déroulantes dépendantes jusqu’aux nouvelles fonctionnalités d’Excel (les dynamic arrays).

Les listes déroulantes

Et pour les plus aguerris ?

Si vous voulez aller plus loin, je vous propose trois cas HARDCORDE :

  • La liste avec saisie semi-automatique
  • La liste auto-extractive
  • La liste sur différents fichiers (avec Power Query)
Listes déroulantes HARDCORE

Et si c’est pas assez pour vous, dites-le moi en commentaire, on va passez en Super Sayajin 3 🙂

Le Webscraping avec un tableur

Vous êtes en train de lire mes quelques phrases maladroites, mais en back end, ce que vous lisez, ce sont juste des données.

Des données qui peuvent être « scrapées », modifiées, simplifiées, avec quelques lignes de code.

Le webscraping est un ensemble de techniques qui consistent à recueillir des élèments venant de sites Web et d’applications afin de les analyser.

Pour un pro, quasiment tous les sites peuvent être scrapés.

Cependant, le webscraping nécessite généralement une compréhension complexe à la fois de la programmation et de l’architecture d’un site Web.

Bien sûr, il existe des langages de programmation qui facilitent un peu les choses, comme Python grâce aux packages Scrapy et BeautifulSoup.

Mais si on est là, c’est pour parler spreadsheet.

Excel et Google Sheets à la rescousse

Les deux tableurs utilisent une approche radicalement différente.

Le Webscraping avec Google Sheets

Pour son tableur, Google a décidé de baser ses outils de webscraping sur des formules :

La fonction IMPORTHTML()

Scraper Wikipédia

La fonction IMPORTFEED() qui permet d’importer un flux rss

Scraper le Monde, planète BD et WordPress

Le Webscraping avec Excel

De son côté, Microsoft a décidé de développer sa stratégie sur son outil de manipulation de données : Power Query.

Commencer le Web scraping avec Power Query (démontration avec Excel et Power BI)

Pour les plus avancés, il est possible d’aller un peu plus loin en manipulant le langage de programmation inclu dans Power Query, le langage M :

Importer les données d’un portefeuille d’actions via Yahoo Finance :

Importer les données de son portefeuille d’actions avec Power Query (démonstration avec Excel)

Importer les données de plusieurs pages d’un site de comics :

Webscrapper BD fugue (démonstration avec Power BI)

Excel is outdated !

Ok, everyone knows Excel, you use Excel, I use Excel, Dad/Mom use Excel and maybe even Grandpa. 

We all do reports, graphs, project planning… 

In fact we use Excel for almost everything. 

When Redmond’s company released Microsoft Excel in 1985, it was already a success and today Excel is extremely popular. 

But you know what? 

We never learned to use it. 

Continuer à lire … « Excel is outdated ! »

Excel, c’est dépassé !

Ok, tout le monde connait Excel, vous utilisez Excel, j’utilise Excel, Papa / Maman utilisent Excel et peut-être même Papy.

On fait tous des rapports, des graphiques, de la planification de projets…

En fait on utilise Excel pour presque tout.

Lorsque la société de Redmond a sorti Microsoft Excel en 1985, c’était déjà un succès et aujourd’hui, Excel est extrêmement populaire.

Mais vous savez quoi ?

On n’a jamais appris à l’utiliser.

Continuer à lire … « Excel, c’est dépassé ! »

Devenir riche avec Sissa, Einstein et Excel

Vous connaissez peut-être la légende de Sissa ?

En Inde, vers 3 000 ans avant J-C, le roi Belkib s’ennuyait et demanda à ce qu’on lui invente un jeu pour le distraire.

Le sage Sissa inventa alors le jeu d’échecs.

Les échecs plaisait beaucoup au roi. Pour remercier Sissa, il lui proposa de choisir une récompense.

Continuer à lire … « Devenir riche avec Sissa, Einstein et Excel »

La (meilleure) façon de suivre un budget avec Excel

Cette méthode utilise Power Pivot et le modèle de données d’Excel. Avant l’arrivée de power pivot dans Excel, j’utilisais de nombreuses formules et code VBA afin de pouvoir suivre un budget.

Depuis l’arrivée d’outils de business intelligence (Power BI) dans Excel, j’utilise systématiquement Power Pivot, aussi bien pour suivre le budget d’un service ou d’une activité, que pour mes propres finances personnelles.

Depuis l’arrivée d’outils de business intelligence (Power BI) dans Excel, j’utilise systématiquement Power Pivot, aussi bien pour suivre le budget d’un service ou d’une activité, que pour mes propres finances personnelles.

Cette méthode utilise Power Pivot et le modèle de données d’Excel. Avant l’arrivée de power pivot dans Excel, j’utilisais de nombreuses formules et code VBA afin de pouvoir suivre un budget.

lien vers le fichier de la vidéo : budget Excel

Money in Excel

Vous le savez peut-être déjà, je suis un geek de la finance, je passe mes week-ends à lire les livres de J.L Collins, Dave Ramsey, ou à écouter les podcasts de Choose FI.

 J’ai même écrit un livre sur le sujet. Et bien entendu, j’utilise Excel pour mes finances personnelles.

Faire ses comptes, à première vue, c’est facile : une colonne revenus, une colonne dépenses et éventuellement un budget à respecter.

Mais en pratique, on se rend vite compte que ce n’est pas suffisant, il y a plusieurs comptes à gérer, différents horizons (niveau de trésorerie mensuel, épargne de précaution, investissement à long terme…).

Continuer à lire … « Money in Excel »

Business Intelligence avec Excel – Des données brutes à l’analyse stratégique

C’est avec une certaine fierté que je vous présente mon dernier ouvrage aux Editions Eni :

Business Intelligence avec Excel – Des données brutes à l’analyse stratégique

Ce livre aborde dans un premier temps la préparation des données avec Power Query.

Puis, l’ouvrage apporte des éléments théoriques et pratiques afin de réaliser un modèle de données avec Power Pivot.

Continuer à lire … « Business Intelligence avec Excel – Des données brutes à l’analyse stratégique »